Association Sourdine le mardi 18 octobre 2016

Cette journée d’information est indispensable à nos élèves qui seront à l’issue de leur diplôme dans un environnement professionnel bruyant. Certains élèves et professeurs ont fait le test avec la machine Amplifon pour détecter une baisse de l’audition.

Basée à Fouesnant, Sourdine mobilise des bénévoles afin d’apporter d’aide aux malentendants et aux devenus-sourds. Mme Roch’congar, Présidente de l’association Sourdine est venue avec Mme Amoros et M Jaouen, ancien DRH de la Poudrerie de Pont-de-Buis.

JPEG - 55.4 ko
Mme Roc hcongar Mme Amoros et M Jaouen

Ces bénévoles informent régulièrement le public sur l’hypoacousie et l’hyperacousie, de vrais enjeux de la santé publique. Pas seulement en milieu professionnel, les jeunes risquent une perte d’audition par l’écoute trop forte avec les baladeurs ou lors de concerts. Une fois suffit à basculer dans le monde des sourds.

Mme Philippe-Panel poursuivra cette intervention en cours de PSE.

Mme Aliès, documentaliste, vous conseille la lecture de « Silence », le roman de Benoît Séverac.

Résumé : "Nathalie Girard se tourne à nouveau vers Jules et lui met son cahier sous les yeux : - Vous arrivez dans une rave, vous ne connaissez personne, vous n’avez jamais pris de drogue et vous en prenez une dose suffisante pour assommer un cheval ? Vous trouvez cela logique, vous ? Jules ne répond rien. Il évite son regard en fixant les plis des draps sur son lit. Pendant ce temps, le lieutenant Tatger relit pensivement leur dialogue.

  • Vous vous doutez que nous allons interroger vos amis ? Vous êtes certain de ne pas vouloir nous dire tout ce que vous savez ?". Sur son lit d’hôpital, Jules revient tout doucement à lui. Il n’entend plus. Dans le silence avec lequel il va devoir apprendre à vivre, il reconstitue peu à peu la succession des événements qui l’ont conduit là. Pour être en paix avec lui-même, doit-il parler ou se taire ?